La startup Clay s'attaque au marché américain

CLAY, PIONNIER DE LA RECONNAISSANCE GESTUELLE SUR SMARTPHONE, S’IMPLANTE AUX US ET TRIPLE SES EFFECTIFS !

Clay a conçu une brique logicielle permettant à toutes les caméras intégrées dans les smartphones, tablettes ou ordinateurs, de capter les mouvements de la main en 3D pour contrôler d’un geste les commandes de sa voiture, jouer en réalité virtuelle, actionner à distance son téléviseur, etc. Forte de son succès en Europe, la start-up bordelaise s’attaque désormais au marché américain en ouvrant un bureau en Californie et en renforçant ses équipes commerciales et R&D.

 

Une technologie fine et innovante

La technologie conçue par la start-up est bâtie sur une bibliothèque de gestes, reconnus par toutes les caméras du marché et notamment les caméras 2D intégrées dans les smartphones. Grâce à Clay, nul besoin de branchements complexes ou de matériel coûteux pour cliquer sur un bouton virtuel ou attraper un objet en 3D avec ses mains. Steven Spielberg l’avait imaginé dans son film Minority Report, Clay l’a fait ! La réalité virtuelle est dorénavant à la portée de chaque possesseur de smartphone.

 

Un déploiement sur le marché US

Initialement, Clay était intégrée dans une application musicale. Elle permettait à son utilisateur de mixer un morceau par de simples gestes au-dessus de son smartphone. Le succès massif de l’application et les sollicitations très diversifiées pour cette technologie ont poussé ses fondateurs à élargir leur cible et à proposer la solution à de grands comptes multi-sectoriels.

« Nous avons conclu plusieurs contrats avec de grands groupes industriels français, séduits par le positionnement mass market d’une technologie aussi disruptive que simple d’emploi. Nous accélérons désormais notre développement en ciblant le secteur de la réalité virtuelle sur le marché des jeux vidéo notamment. Nous avons ouvert une filiale à Los Angeles – en collaboration avec French Accelerator – où une équipe de 6 personnes est dédiée au développement commercial. » précise Thomas Amilien, co-fondateur de Clay.

photo-thomas-laurent-e3

Un recrutement en phase avec ses ambitions

Pour accompagner sa croissance, Clay entame le recrutement de 20 personnes : 40% sont dédiées au renforcement de l’équipe commerciale, 60% au laboratoire de R&D bordelais. « Les doctorants et ingénieurs de recherche de notre équipe R&D sont issus du très actif pôle de Sciences Cognitives de l’Université de Bordeaux. Nous avons noué des partenariats avec l’ENSC Bordeaux, l’Ecole des Mines de Paris, mais aussi le Ministère de la Recherche qui nous sollicite sur les questions de l’IA, trop souvent galvaudée. Cela nous a permis d’accélerer le développement technologique de nos solutions pour assoir notre position de leader sur le marché des softwares de reconnaissance gestuelle. » ajoute Jean-Baptiste Guignard, co-fondateur de Clay et chercheur en Sciences Cognitives.

A PROPOS

La start-up bordelaise « Clay » développe des logiciels de reconnaissance gestuelle multi-plateformes issus de la recherche en Intelligence Artificielle et en Computer Vision. Fondé en 2015 par Thomas Amilien et Jean-Baptiste Guignard, Clay est aujourd’hui présent sur 3 sites : Bordeaux, Paris et Los Angeles. Après une première levée de fonds en 2016, Clay a conclu d’importants contrats avec de grands groupes industriels français et accélère maintenant son développement aux US.

www.claytheworld.com

 

Postulez

Prêt pour une accélération? Envoyez-nous votre application aujourd’hui et nous vous soumettrons une analyse 360 degrés de votre projet.